· Kintaro, l’incontournable japonais – Paris 2eme ·

infos


24 rue saint-augustin 75002 Paris
Ouvert du lundi au samedi de 11h30 à 22h00

01 47 42 13 14

Metro
Ligne 3Ligne 7Ligne 8Opéra
Ligne 3Quatre-Septembre

dans l'assiette

Menu bœuf shanghai : bœuf sauté au chou de shanghai, soupe miso, riz, légumes marinés 11,50€
Menu bœuf yakiniku : bœuf sauté au gingembre, soupe miso, riz, légumes marinés 13,50€

galerie

shangai_2
carte_kintaro
shangai_1
yakiniku_2

avis

Parmi les institutions parisiennes du pays du Soleil-Levant, le Kintaro arrive très certainement en tête. Depuis plus de 25 ans, cette cantine située rue Saint Augustin dans le quartier d’Opéra est bien connue pour ces vrais plats japonais contrairement à de nombreux restaurants tenus par des chinois.
Mais avant de pousser la porte du Kintaro, quelques précautions sont toutefois à prendre. Pour déjeuner comme pour dîner, le resto est toujours plein à craquer. Le samedi soir, même si vous arrivez tôt, il vous faudra patienter un peu avant de pouvoir entrer, tablez donc plutôt sur 19h30. Le midi, si vous n’êtes pas pressé, la meilleure option est encore d’évitez l’heure de pointe jusqu’à treize heures trente pour arriver un peu avant quatorze heures. Les tables proches ne favorisent pas l’intimité donc si vous aviez en tête de vous faire un restaurant pour la Saint-Valentin, passez votre chemin.
La clef du succès ? Une cuisine populaire et surtout un très bon rapport qualité-prix. La déco est sommaire et on ne peut pas dire qu’ils font vraiment d’efforts sur la carte qui doit être aussi vieille que le restaurant mais qui a le mérite d’être bien fournie. Ici pas de sushi, yakitori ou autres sashimi mais des plats à base de nouilles : udon (froment), ramen (blé), soba (sarrasin) ; de riz (donburi au bœuf, au porc, au poulet, aux fruits de mer…), de poisson comme l’unagi (anguille) ou encore des curry japonais. On retrouve tout de même quelques classiques comme les gyozas et les raviolis vapeurs. Je n’ai pas encore pu tester toute la carte mais je n’ai jamais été déçue, tout est vraiment délicieux et copieux. Mes petits favoris : le mabodon, un plat à base de riz recouvert de tofu et de porc et le bœuf yakiniku.
L’inconvénient majeur, pour ma part, reste l’aération du lieu qui est pour ainsi dire, inexistante, et la cuisine ouverte sur la salle n’arrange en rien. Petit conseil, ne misez-donc pas sur votre plus belle robe ou votre dernier manteau si vous envisagez d’y manger au risque de sentir le graillon toute la soirée.

finances

Des prix plus que corrects : plats à 8€ en moyenne et menus aux alentours de 13€, courrez-y !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *