· Kapunka, le thai made in rive droite – Paris 2eme ·

infos


59 rue de richelieu
Ouvert tous les jours de 11h30 à 15h00 et de 18h30 à 23h00 (sauf lundi soir, samedi midi et dimanche)

Metro
Ligne 3Bourse
Ligne 3Quatre-Septembre
Ligne 7Ligne 14Pyramides

dans l'assiette

Salade de papaye partagée 5€
Satay de poulet et riz sauce cacahuètes 11,50€
Pad Thaï au poulet 12,50€

galerie

salade_papayesatay_pouletsatay_poulet2pad thaï

avis

Après être passée de nombreuses fois devant la devanture zen et healthy du Kapunka, je me suis finalement décidée à pousser la porte du petit restaurant thaïlandais, en pleine semaine, durant ma pause déjeuner. Il aura cependant fallut 3 tentatives pour me faire véritablement un avis, globalement assez mitigé.
 
A première vue, avec sa déco scandinave en bois et ses chaises d’écoliers, cette cantine « thaï » tenue par une équipe européenne (amoureux des baguettes désolée mais vous aurez droit à de vrais couverts) fait plus penser à un salon de thé bio qu’à un authentique asiatique du quartier Sainte-Anne, sauf peut-être à regarder la carte de plus près. On y retrouve effectivement les grands classiques de la cuisine thaï dont l’incontournable Pad Thaï, le Satay autres currys. Le midi, vous avez donc le choix, en plus de la carte, entre :
 
– un menu à 16,80 € : petit bouillon thaï ou petite salade papaye + poulet sauté au basilic thaï ou poulet poché à la coriandre + fromage blanc coulis de mangue
– un menu à 16,00 € : plat (au choix sur la carte) + 1 verre de vin + 1 café
– l’assiette thaï express à 14,00 € : salade papaye + satay + riz
 
Pour accompagner le repas, les boissons témoignent d’un effort d’originalité avec le thé glacé au citron vert, la citronnade maison (romarin, menthe ou basilic), le chai tea latte coco mais aussi du thé Mariage Frères à volonté.
 
Globalement, le Kapunka me laisse sur un avis très partagé et sur une certaine déception : pour la petite anecdote, forte de deux premiers essais globalement réussis d’un point de vue gustatif (Pad Thaï et Satay de poulet), je décide d’y emmener une amie londonienne de passage à Paris. Je teste la formule à 16,80 euros et elle choisit la soupe de bœuf et nouilles de riz, la seule ne mentionnant pas de lait de coco car elle n’aime pas ça (oui, ce détail est important). Pour ma part, si le poulet sauté au basilic thaï était bon et en portion raisonnable, la soupe est ridiculement petite pour son prix (9,50€) et contient du lait de coco. Un peu gênée et s’excusant à plusieurs reprises, mon amie qui décide de recommander la soupe sans coco se retrouve avec une soupe sans nouilles non plus… La jeune serveuse un peu dépassée appelle la chef de salle visiblement peu aimable, qui pouffe en ramenant la soupe et ose un petit : « J’espère que cette fois c’est la bonne ».
 
Au final, le Kapunka reste une cantine parisienne qui sert des plats thaï, la qualité des plats étant gâchée par une authenticité relative et un service peu aimable. Si les erreurs de commande et de communication avec la cuisine sont compréhensibles, les serveurs désagréables beaucoup moins. L’expérience me conforte dans l’idée d’éviter à l’avenir les restaurants asiatiques tenus par des occidentaux. Sauf peut-être, si je me risque à essayer le Kapunka II qui à ouvert ses portes au 51 rue saint sauveur…

finances

Le Kapunka reste très correct et abordable le midi notamment pour les plats (11,50-13€) et pour ceux qui préfèrent prendre à emporter avec 10% sur l’addition. Évitez, en revanche, les soupes qui sont relativement chères (8-9,50€) pour la quantité. Le soir, les menus (les mêmes que le midi) sont plus élevés à 20 et 26€.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *