· Brooklyn Cafe Batignolles, « American burger with a French touch » – Paris 17eme ·

infos


31 rue des batignolles 75017 Paris
Ouvert du lundi au vendredi de 10h00 (11h00 le samedi) à 16h00 et de 18h00 à 21h45

Metro
Ligne 13La Fourche

dans l'assiette

Cubana burger : pain buns, tomate, laitue iceberg, poulet mariné, poivron grillé, piment d’Espelette, échalote, sauce BBQ 15€
Jurassien : pain buns, bœuf haché, comté, bacon, tomate, laitue iceberg, sauce thousand island 15,50€

galerie

carte_brooklyncubana_burgerjurassien_brooklynlager_brooklyncafe_brooklyn

avis

Symbole ultime de la junkfood il y a encore quelques années, le burger est devenu un incontournable des tables françaises et pas uniquement celle des fast-foods. Plus moderne que le steak – ben oui, New York c’est quand même plus sexy que l’Aubrac, hein – le burger se fait haut de gamme avec des produits de qualité et une diversification de l’offre étonnante : foodtruck, bio burgers, burgers revisités à la française…
 
A Paris, la popularité du sandwich venu d’Outre Atlantique est telle que les enseignes doivent rivaliser d’imagination avec des concepts toujours plus créatifs. Mais voilà, si le burger donne envie, il est aussi souvent très décevant et au final on se retrouve avec une viande hachée trop cuite dans un pain mou.
 
Cela n’a pas empêché le Brooklyn Café à Batignolles de surfer sur la folie du burger qui se targue même d’assumer une « french touch ». La carte qui propose, en effet, un large choix de recettes classiques offre également la possibilité de « customiser » son burger en remplaçant le cheddar par du camembert, du maroilles, du st-Marcellin, du reblochon, du comté ou du chèvre. Chaque burger existe également en version double (deux steaks – 20€) et l’on peut ajouter, au choix, un œuf à cheval et des onion rings.
 
Pour ma part j’ai opté à pour le Cubana Burger, une recette moins traditionnelle au poulet et piment d’Espelette. Le constat est sans appel : le pain est un VRAI bun, toasté et farineux, les saveurs sont au rendez-vous et les frites sont très bonnes, bien que non maison. Monsieur a lui choisi le Jurassien, la version frenchie du burger au Comté. Un très bon choix également avec une cuisson de la viande bien respectée.
 
Et pour ceux qui ne seraient pas convaincus, on trouve aussi à la carte des salades, des bagels, des Club Sandwiches, des œufs dans toutes ses recettes, le fameux Welch et des pâtisseries typiquement américaines : cheese cake, carrot cake, brownies, pecan pie et glaces Ben&Jerrys.
 
Côté ambiance, l’endroit calme et moderne ne ressemble pas au dinner des années 60 et c’est tant mieux ! Nous avons été servis assez rapidement et le service était correct. Petit bonus, la jolie terrasse dont nous n’avons pas pu profiter faute de météo mais qui donne envie d’y retourner avec les beaux jours.
 

finances

Avec des burgers de 13 à plus de 20€ pour les plus fournis, le Brooklyn Café s’aligne sur les tarifs de Batignolles. Pas de réduction donc cette fois-ci avec une note finale qui s’élève à 45€ avec les boissons mais de vrais burgers dans l’assiette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *